TL Mag - N°37 "L’Âge d’Or /The State of Gold"
TL Mag - N°37 "L’Âge d’Or /The State of Gold"
TL Mag - N°37 "L’Âge d’Or /The State of Gold"
TL Mag - N°37 "L’Âge d’Or /The State of Gold"
  • Load image into Gallery viewer, TL Mag - N°37 "L’Âge d’Or /The State of Gold"
  • Load image into Gallery viewer, TL Mag - N°37 "L’Âge d’Or /The State of Gold"
  • Load image into Gallery viewer, TL Mag - N°37 "L’Âge d’Or /The State of Gold"
  • Load image into Gallery viewer, TL Mag - N°37 "L’Âge d’Or /The State of Gold"

TL Mag - N°37 "L’Âge d’Or /The State of Gold"

Regular price
€20.00 EUR
Sale price
€20.00 EUR
Regular price
Sold out
Unit price
per 
Tax included. Shipping calculated at checkout.

 

L’or, l’alchimie de nos auras
Si la mémoire du vivant est contenue dans la matière, l’or échappe au temps et s’éveille dans la lumière. Les artefacts sont des réceptacles de nos âmes et de notre histoire. Ils ne cessent d’osciller entre des moments de gloire et de tragédie ; conservés, restaurés, transmis ou parfois détruits. L’or est le pollen de nos civilisations proches et lointaines et aussi l’objet de toutes nos convoitises. Si dans les champs de blé doré, les fossoyeurs ont interrompu les moissons, il n’en reste pas pour autant la résilience humaine, prête à affronter ce passage inéluctable des saisons qui scandent l’existence. Que ce soit Kiki Smith, Kiki&Joost, Adi Toch, Fabienne Verdier, Vera Vermeersch, Bela Silva, Anselm Kiefer, Lionel Estève, François Halard, Amedeo Sconamiglio ou Bosco Sodi, ils tentent de capter dans leur regard et gestes visionnaires la quintessence du sacré et du divin. Les rites et symboles, les techniques et les médias qu’ils emploient sont autant de modes d’expression artistiques plaçant l’homme au cœur d’un système libre, d’une métaphysique et d’une cosmogonie singulières. L’or comme pigment dans l’art, médiateur entre les peuples, donne souvent forme à une passerelle entre la vie terrestre et la vie céleste et éternelle… « Plus l’on vit dans l’immatériel, plus l’on aime la matière », déclare Yves Klein. À quoi bon parler de kilo ou de lingot d’or ? Si ce n’est qu’y trouver la valeur (du) refuge ? L’or capte notre attention : authentique ou « fake », à paillettes ou sublimant nos corps et nos silhouettes, il est au reflet de nos croyances religieuses ou païennes, de notre sensibilité et aussi de notre exubérance. Capturé dans l’objet, l’or offre un héritage formidable de formes et d’usages depuis l’Antiquité égyptienne jusqu’à notre culture la plus contemporaine. Il agit telle une boussole nous orientant aux quatre coins du monde d’Orient et d’Occident, pour le meilleur et pour le pire… L’alliance en or signifierait pourtant la force d’une union. Mythique Âge d’Or, c’est peut-être ainsi qu’il faudrait le voir, telle une quête d’un matin ensoleillé, d’un instant figé en plein soleil, d’une renaissance des éléments, air, feu, vent, eau et lumière… un moment suspendu. Le silence est d’or et la parole est d’argent. Restons éveillés, émerveillés.

Gold, the alchemy of our auras
If the memory of the living is contained in matter, gold escapes time and awakens in the light. Artefacts are receptacles of our souls and our history. They constantly oscillate between moments of glory and tragedy; preserved, restored, passed on or sometimes destroyed. Gold is the pollen of our civilizations near and far and also the object of all our covetousness. If in the fields of golden wheat, the gravediggers have interrupted the harvest, there is still human resilience, ready to face this ineluctable passage of the seasons that punctuate existence. Kiki Smith, Kiki&Joost, Adi Toch, Fabienne Verdier, Vera Vermeersch, Bela Silva, Anselm Kiefer, Lionel Estève, François Halard, Amedeo Sconamiglio and Bosco Sodi all attempt to capture the quintessence of the sacred and divine in their visionary gaze and gestures. The rites and symbols, the techniques and media they use are all modes of artistic expression that place man at the heart of a free system, a metaphysics and a singular cosmogony. Gold as a pigment in art, a mediator between peoples, often gives form to a bridge between earthly and heavenly and eternal lives… “The more we live in the immaterial, the more we love matter”, declared Yves Klein. What is the point of talking about kilos or gold bars? If only to find in it the value of (the) refuge? Gold captures our attention: authentic or “fake”, glittering or sublimating our bodies and silhouettes, it reflects our religious or pagan beliefs, our sensitivity and also our exuberance. Captured in the object, gold offers a formidable heritage of forms and uses from Egyptian antiquity to our most contemporary culture. It acts as a compass guiding us to the four corners of the world, East and West, for better or for worse… The golden ring would nevertheless signify the strength of a union. The “Golden Age” is perhaps best seen as a quest for a sunny morning, a moment frozen in the sun, a rebirth of the elements, air, fire, wind, water and light… a suspended moment. Silence is golden and speech is silver. Let’s stay awake, amazed.

Lise Coirier, @lisecoirier @tlmag @spazionobilegallery

L’età dell’oro
L’or a longtemps été le métal de la maturité. Et pourtant, dans la rareté de son extraction, le présent de cette ressource minérale nous parle encore de pouvoir, de représentation, de décoration et de symboles. Jusqu’en 1971, le système monétaire international a régulé les échanges en recourant à la valeur de l’or. C’est le président américain Richard Nixon qui, par une nuit d’août, a révisé les accords de Bretton Woods, annulant de fait la convertibilité entre l’or et le dollar américain. Aujourd’hui encore, en pleine guerre entre la Russie et l’Ukraine, les unités de mesure qui régissent les accords économiques internationaux sont d’une extrême importance, et qui plus est, elles sont au cœur du système de sanctions qui a frappé le rouble. La menace concerne la dévaluation des monnaies et la crise d’un système d’approvisionnement en énergie, déjà parmi les déclencheurs du conflit qui a ramené la guerre au cœur de l’Europe. L’Âge d’Or est un titre ouvert et l’état de l’art que cette image évoque est au centre d’une incroyable transformation dans laquelle métaphore et investigation, créativité et actualité deviennent des visions possibles. Le domaine de recherche que le magazine veut porter à la connaissance du lecteur par des articles de fond sur les arts, les sciences naturelles, les infrastructures, le patrimoine historique et la religion est précisément celui de la valeur spéculative, sémiotique et sociale de l’or et de ses nombreux dérivés. La diversité et la qualité du contenu sont rendus possible par un ensemble de contributions de reporters et de chercheurs travaillant dans des revues et quotidiens, des universités et musées les plus prestigieux d’Europe.

Gold has long been the metal of maturity. And yet, in the scarcity of its extraction, the present of this mineral resource still speaks to us of power, representation, decoration and symbols. Until 1971, the international monetary system regulated trade using the value of gold. It was US President Richard Nixon who revised the Bretton Woods Agreement one night in August, effectively cancelling convertibility between gold and the US dollar. Even today, in the midst of the war between Russia and Ukraine, the units of measurement that govern international economic agreements are of extreme importance, and what is more, they are at the heart of the system of sanctions that has hit the rouble. The threat is to the devaluation of currencies and the crisis of an energy supply system, already among the triggers of the conflict that brought war to the heart of Europe. The State of Gold is an open title and the state of art that this image evokes is at the centre of an incredible transformation in which metaphor and investigation, creativity and actuality become possible visions. The field of research that the magazine wants to bring to the reader’s attention through in-depth articles on the arts, natural sciences, infrastructure, historical heritage and religion is precisely that of the speculative, semiotic and social value of gold and its many derivatives. The diversity and quality of the content is made possible by a collection of contributions from reporters and researchers working in Europe’s most prestigious magazines and newspapers, universities and museums.

Marco Sammicheli, Directeur / Director, Museo del Design Italiano, Triennale Milano

© TL Mag