Fabienne Radi - Quarante et un titres autrement
Fabienne Radi - Quarante et un titres autrement
Fabienne Radi - Quarante et un titres autrement
Fabienne Radi - Quarante et un titres autrement
Fabienne Radi - Quarante et un titres autrement
Fabienne Radi - Quarante et un titres autrement
  • Charger l'image dans la galerie, Fabienne Radi - Quarante et un titres autrement
  • Charger l'image dans la galerie, Fabienne Radi - Quarante et un titres autrement
  • Charger l'image dans la galerie, Fabienne Radi - Quarante et un titres autrement
  • Charger l'image dans la galerie, Fabienne Radi - Quarante et un titres autrement
  • Charger l'image dans la galerie, Fabienne Radi - Quarante et un titres autrement
  • Charger l'image dans la galerie, Fabienne Radi - Quarante et un titres autrement

Fabienne Radi - Quarante et un titres autrement

Prix normal
€14.00 EUR
Prix réduit
€14.00 EUR
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du paiement.

Livre d'artiste composé de 41 titres d'œuvres littéraires retranscrits en traduction homophonique, d'après la tradition oulipienne. Un exercice de poésie concrète, à voir autant qu'à lire.

Quarante et un titres autrement est un livre d'artiste qui met en scène 41 titres de livres d'écrivains connus.

Les titres sont écrits en sonotraduction ou ce que les oulipiens appellent « traduction homophonique » (La Chute de Camus devenant Lâche Hutte par exemple). Cette forme de traduction peut être pratiquée d'une langue à l'autre (Mots d'heures : Gousse, Rames, sonotraduction en 1969 de Luis Van Rooten à partir des comptines anglaises Mother Goose's Rhymes) ou à l'intérieur de la même langue (Et ma blême araignée, ogre illogique et las de Victor Hugo pour Aimable, aime à régner au gris logis qu'elle a).

Chaque titre est écrit en majuscules, dans une typographie à caractère littéraire avec empattements et mis en espace dans la page de manière à ce que la progression de la lecture soit rythmée visuellement.

Les titres ont été choisis en fonction de leur potentiel de transformation en sonotraduction. Il s'agit de livres considérés comme des « canons » de la littérature (Le Vieil Homme et la Mer, La Chute, Crime et Châtiment, Cent ans de Solitude…), avec quelques exceptions reflétant les goûts de l'artiste pour certains écrivains et titres singuliers (Un truc soi-disant super auquel on ne me reprendra pas de David Foster Wallace et Les Braves Gens ne courent pas les rues de Flannery O'Connor).
L'agencement des titres sur une double page a été pensé en fonction du sens premier de ceux-ci, mais aussi des sens générés par la sonotraduction (L'abbé tue mène / Lésant faon tas nerf).

Il s'agit d'un livre à voir autant qu'à lire, dans une perspective se référant à la poésie concrète comme aux expérimentations oulipiennes.

Plasticienne ayant navigé entre géographie, géologie, paléontologie, bibliothéconomie et communication, Fabienne Radi (née en 1960 à Fribourg, vit et travaille à Genève) codirige la revue Tissu. Elle enseigne la pop culture à la HEAD – Genève et au Collège des Humanités de l'EPFL à Lausanne.

Conception graphique : Clovis Duran.

Paru en 2019
Édition française
12,5 x 19 cm (broché)
48 pages
ISBN : 978-2-37751-031-3

© Lendroit Editions